Le Calame

Prisonniers de la guerre du Sahara : 44 ans d’oubli et de galère

« Nous n’avons bénéficié d’aucune attention, d’aucun geste de reconnaissance de l’Etat mauritanien pour les épreuves et sacrifices que nous avons endurés et consentis pour notre pays », écrivent les ex prisonniers.

خميس, 28/11/2019 - 13:49

Ghazwani a-t-il remporté la manche

Le retour au pays  de l’ex-président Ould Abdel Aziz fait du bruit.

خميس, 28/11/2019 - 11:11

Biram en déssaccord avec Ghazouani

Le président de IRA Mauritanie Biram Dah ABeïd a annoncé, lors d’une conférence de presse tenue ce 21 novembre, l’organisation d’une tournée d’information de son ancien directoire de campagne à l’intérieur du pays.

جمعة, 22/11/2019 - 08:37

Bagne de Jreïda. Témoignage de Cheikh Fall

Il y a 29 ans, le racisme tuait en  Mauritanie. Une terreur destructrice  à tendance génocidaire ciblait les populations negro-africaines livrées à   des pogroms, des meurtres de masse. Une vague de répression aveugle  sans précédent s'abattit sur elles.

أحد, 10/11/2019 - 10:10

Elle est où, notre opposition

Où est passée notre opposition démocratique ? Survivra-t-elle à l’arrivée de Ghazwani ? L’homme eut l’intelligence de se présenter en candidat indépendant, malgré la majorité dont disposait le principal parti de la majorité présidentielle fondée en 2009 par son alter ego, Ould Abdel Aziz.

خميس, 07/11/2019 - 10:22

Querelles de positionnement autour du président de la République : Qui l’emportera

Elu en candidat « presque » indépendant des chapelles politiques, le président Ghazwani  fait aujourd’hui l’objet   de nombreuses convoitises.

خميس, 24/10/2019 - 10:07

Somelec : Socle de gabegie et de sabotage

Une information de Saharamédias, datée du 7 Octobre 2019, révélait  que la responsabilité des délestages en séries  répétitives  constatés  à Nouakchott  incombe à des défaillances  techniques sur le réseau, au niveau du   Pk  20 de la  ligne haute  tension de Manantali qui transporte l’électricité sur une distance de 933 kilomètres de Gour

أربعاء, 23/10/2019 - 23:47

Des souvenirs de mon école : « le directeur ne salue pas les femmes »

Le Directeur de la première école de Magta-Lahjar, Teyeb Ould  Bellal, que Dieu l’accueille dans son vaste paradis, était un homme pieux, dévoué et sincère, du genre irréprochable. Il était, malgré son âge (plus de 50 ans), l’homme idéal, charismatique et autoritaire.

جمعة, 27/09/2019 - 14:21