Licence 2 /3/4G : L’Are recherche désespérément acquéreurs

الأحد 10-03-2019| 10:30

Mauriweb - Malgré la révision de son appel d’offres du 11 février 2019, revoyant à une baisse drastique les tarifs de la licence 4G, l’Autorité de régulation ne trouve pas encore de prétendants à son offre.

Considéré comme infructueux dans sa seconde version dont la limite est prévue pour 25 mars prochain, (initialement fixée au 13 mars) l’appel d’offres risque d’ouvrir une page de tractations de gré-à-gré avec d’éventuels acquéreurs qui misent sur les déconvenues de l’offre initiale.

L’Are semble chercher de gagner du temps en rallongeant ses offres qui apparemment ne seraient pas alléchantes pour les acquéreurs de téléphonie cellulaire. Jusqu’ici seul l’opérateur « Orange », selon nos confrères « Le Reflet » serait tapi pour s’arroger le gros lot.

Dans son dernier communiqué modifiant les conditions du DAO, l’Are avait fixé les prix à un milliard cinq cent millions (1 500 000 000) d’ouguiyas MRU pour la licence 4G pour une durée de 15 ans et à deux milliard cinq cent millions (2 500 000 000) d’ouguiyas pour la licence 2G/3G/4G pour une durée de 15 ans. Une course contre la montre est désormais lancée.

عودة للصفحة الرئيسية