Dans les sables de Nbeiket Laouach, les soldats mauritaniens n’attendent pas le G5 Sahel pour agir

السبت 8-12-2018| 13:30

Au poste de commandement du fuseau ouest de la force conjointe du G5 Sahel (FC-G5S), situé à Nbeiket Laouach, au sud-est de la Mauritanie, « seules les toilettes sont construites en dur », sourit un officier mauritanien. Le reste est abrité par des tentes. Il ne faudrait pourtant pas en conclure que le « Mauribat » – le bataillon mauritanien en jargon militaire – mis par Nouakchott à la disposition de la force conjointe – aux côtés du Niger, du Burkina Faso, du Tchad et du Mali – est à la rue.

Lire la suite

عودة للصفحة الرئيسية